Lancement d'un 2ème appel à projets sur l'information et la sensibilisation du public et des acteurs relais à la santé environnementale

La population française est de plus en plus soucieuse de l’impact de l’environnement sur sa santé. Afin de mieux prendre en compte les connaissances déjà établies sur le sujet, la loi relative à la politique de santé publique du 9 août 2004 a défini des objectifs pluriannuels et prévu la mise en œuvre de plans d’actions stratégiques. Parmi ceux-ci figure le Plan National Santé Environnement (PNSE), qui a vocation à répondre aux préoccupations des Français sur les conséquences sanitaires à court et moyen terme de l’exposition à certaines pollutions de leur environnement. Le Plan Régional Santé Environnement n°2 (PRSE2) approuvé en octobre 2011 en est sa déclinaison au niveau régional.

Ce plan est porté, sous l’égide du Secrétariat Général pour les affaires régionales (SGAR), par l’Agence Régionale de Santé (ARS), la Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DREAL), et la Région Rhône-Alpes.

Dans la continuité du premier appel à projet lancé en décembre 2012, la Région Rhône-Alpes, la DREAL et l’ARS lancent un 2ème appel à projets en matière d’information et sensibilisation en santé environnementale à destination du grand public et des acteurs relais.

Le contexte

L’amélioration de l’information des patients et du public sur les liens entre santé et environnement répond à un enjeu majeur de santé publique.

Différentes associations réalisent en Rhône-Alpes, à des niveaux divers, des actions d’information et de sensibilisation sur la santé environnementale mais leurs moyens d’action sont limités financièrement. Par ailleurs, l’offre d’information sur les liens entre santé et environnement sur Internet est à la fois abondante, parcellaire et inégalement accessible.

L’information des publics dans le domaine de la santé environnementale constitue une ressource indispensable : pour les professionnels de santé, pour les personnes malades ou leurs proches, et enfin en tant que moyen majeur de prévention, en permettant aux différents publics de devenir acteur de leur environnement et donc de leur santé.

Actions ciblées

Le présent appel à projets cible les actions qui :

  • amélioreront les connaissances du grand public en santé environnementale ;
  • faciliteront l’accès du grand public aux données scientifiques sous un format pédagogique ;
  • viseront un changement de comportement en rendant les personnes acteurs de leur propre santé et de la protection de l’environnement ;
  • participeront à l’information – sensibilisation des professionnels de santé, de la petite enfance et /ou de l’éducation.

Les critères d’appréciation des projets, la nature des crédits alloués et les modalités de dépôt des candidatures sont précisés dans le cahier des charges.

La date limite de candidature est fixée au 22 avril 2014.